Conseil des peuples de l’Occident (CPO)

Le Conseil des peuples de l’Occident est la convergence des communautés en résistance des départements du Quiché, San Marcos, Huehuetenango, Quetzaltenango. Le CPO a été fondé en 2008 pour assurer le suivi des consultations communautaires face aux mégaprojets. À ce jour, plus de 60 consultations ont été organisées au Guatemala, auxquelles plus d’un million de personnes ont participé. Entre autres actions, le CPO a entrepris un recours légal pour rendre inconstitutionnelle la Loi minière de 1997, laquelle n’a pas été soumise à la consultation des peuples autochtones tel que stipulé par la Convention 169 relative aux peuples indigènes et tribaux de l’Organisation internationale du Travail, ratifiée par l’État guatémaltèque en 1996.

Voir la lettre (en espagnol) du CPO au Relateur spécial des Nations unies sur les droits des peuples autochtones, Professeur James Anaya, concernant l’inconstitutionnalité de la Loi minière guatémaltèque.  Carta al Relator

Voir communiqué du CPO du 27 février 2013 intitulé “Retard malicieux de la Cour de la constitutionnalité. 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s