Marco Antonio Catalán Reyes

Marco Antonio Catalán Reyes

Antonio est vérificateur des cas d’attaque ou de criminalisation des défenseurs des droits humains pour UDEFEGUA (Unidad de Defensores y Defensoras de Derechos Humanos Guatemala)L’organisation travaille auprès des défenseurs des droits humains. Elle souhaite leur permettre de conduire leurs missions de protection des droits humains en toute sécurité. L’objectif d’UDEFEGUA est de renforcer la protection et la sécurité des défenseurs des droits humains au plan institutionnel. Récemment, Antonio a surtout travaillé dans le domaine de la protection des défenseurs des droits humains et les mouvements sociaux vis-à-vis des projets miniers, hydroélectriques et terrestres. Il a donc entre autres supporté les mouvements à San José el Golfo (La Puya), à San Rafael las Flores face au développement des compagnies minières sans l’approbation préalable de la communauté. De plus, il a vérifié les faits entourant les protestations à Santa Cruz Barillas contre l’implantation de pillés et câbles hydroélectriques sur des terrains privés. Marco Antonio est natif de la ville de San Cristóbal Verapaz dans le département d’Alta Verapaz. Il a commencé à travailler dans la défense des droits humains en 1997 auprès de CONFREGUA. Par la suite, il s’est impliqué dans la cause par sa participation bénévole pour plusieurs organismes et son travail pour des organisations reconnues sur le terrain. Parmi les organisations pour  lesquelles il a travaillé, il y a ACSUR, ODHAG et FUNCEDESCRI. ACSURACSUR est une ONG qui remonte à 1986 et qui lutte contre la pauvreté et pour un développement soutenu et soutenable. L’organisation comprend qu’il est essentiel d’avoir un nouveau modèle de développement qui permet à la fois de sortir les populations de la pauvreté, mais aussi de rendre la répartition des richesses d’un pays plus juste et équitable. ACSUR est présent dans plusieurs pays dont la Bolivie, l’Équateur, le Salvador et bien sûr le Guatemala. Elle permet de redonner la voix aux groupes sociaux de la communauté afin de faire des choix profitables et désirables pour la population locale. En tant que superviseur des projets de développement, Antonio a participé à plusieurs projets avec ACSUR : assainissement des eaux, campagnes sur la santé et agriculture biologique.ODHAGODHAG est le bureau des droits humains de l’archevêque du Guatemala. Leur objectif est de défendre les droits humains par la promotion et le renforcement du processus de recours légal. Selon eux, combattre les violations des droits humains vise à réduire la marginalisation d’une partie de la population et ainsi améliorer le niveau de vie des groupes plus défavorisés. L’intégration des groupe mis à l’écart se fait par l’entraide solidaire et la réconciliation des différences culturelles du pays. Lors de son moment dans l’organisation, Antonio a agi comme support psychologique à certaines familles de la communauté d’Alta Verapaz qui cherchaient des membres de leur famille disparus.FUNCEDESCRI

Cette organisation sans but lucratif vient en aide aux communautés démunies du nord-ouest du Guatemala. Elle vient en aide sur le plan économique et éducationnel. L’objectif de FUNCEDESCRI est de redonner le pouvoir aux communautés par le biais de regroupements solidaires des groupes défavorisés. Antonio a participé à l’objectif de cette organisation en donnant des ateliers d’autonomisation et de renforcement des compétences individuelles des groupes communautaires et des familles vivant en campagne.

Advertisements
This entry was posted in Au Guatemala. Bookmark the permalink.